Le CTREQ Salle de presse Nous joindre
Menu

Stéphanie Demers

Université du Québec en Outaouais

Stéphanie Demers est professeure en fondements de l’éducation au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais depuis 2011. Elle a d’abord été enseignante au secondaire, puis chercheuse en santé publique, se penchant plus précisément sur les enjeux d’adaptation psychosociale des jeunes et les effets des structures patriarcales sur l’expérience scolaire des filles.

Ses champs d’intérêt et travaux de recherche sont depuis ancrés dans les théories et la pédagogie critiques et portent sur le pouvoir d’action des personnes dans les cultures et pratiques éducatives, particulièrement en ce qui concerne la prise en compte des injustices vis-à-vis des savoirs et du contexte de leur production. Dans une perspective sociologique, elle s’est notamment penchée sur la (re)construction sociale des rapports de pouvoir en éducation, du préscolaire à l’enseignement supérieur.

Elle participe à des communautés de pratique et à des communautés d’apprentissage professionnelles qui comptent des enseignantes et des enseignants de niveaux secondaire et postsecondaire sur les thèmes du développement des compétences et dispositions critiques, émancipatrices et citoyennes. Sa participation à divers congrès et rencontres scientifiques d’envergure internationale et ses publications dans des revues scientifiques (publiées au Canada, en Australie, en Espagne, en France et en Suisse, notamment) visent à alimenter les réflexions sur le pouvoir, les savoirs, les modes et les contextes d’accès aux savoirs comme enjeux de justice sociale, notamment pour les groupes en situation de minorisation. Plus récemment, elle a codirigé l’ouvrage Les fondements de l’éducation : perspectives critiques.


←  Retour aux conferenciers

Activités